Skip to content

Page Tags : 2018

Tag des émissions diffusées en 2018

Tam-Tam : Belle rencontre avec Philippe Defeyt

Le Revenu Universel. Un sujet passionnant abordé par de nombreux économistes à travers le monde. Philippe Defeyt en a fait son cheval de bataille. Il nous parle du revenu universel comme d’une idéologie qu’il défend mais également comme d’un modèle économique étudié et chiffré pour démontrer sa viabilité.

C’est l’occasion aussi de revenir sur la notion de travail comme facteur d’émancipation, de s’intéresser à un modèle alternatif tourné vers l’humain et de défendre une liberté essentielle : celle de réaliser ce que l’on souhaite dans nos vies.

Tam-Tam : Charleroi, ville fertile

À Charleroi et dans les alentours jaillissent depuis quelques années toute une série de projets d’agriculture urbaine. En ville, la densité démographique n’a de cesse d’augmenter, il est donc de plus en plus important de produire en milieu urbain. L’occasion pour TAM-TAM de vous faire découvrir ces belles initiatives qui favorisent le développement de la biodiversité carolo et font émerger des projets collectifs qui créent du lien entre les habitants, redynamisent les quartiers et permettent de réinvestir des lieux jusqu’alors déserté.

TAM-TAM : Journalisme au long cours

Dans cette émission TAM-TAM, on découvre Médor (« trimestriel belge et coopératif d’enquêtes et de récits ») et de 24h01 (« la revue belge de grands reportages »). Deux magazines bien de chez nous et qui s’inscrivent dans la tendance du « slow journalism », un journalisme au long court et de profondeur.
Ici, on prend du recul sur l’actualité et on se distancie du flux rapide d’information en continu. Ces mooks (contraction de magazine et de book) innovent par leur format, leur créativité graphique, leur contenu et leur singularité dans le traitement de l’information. Leur mode de parution est également plus « slow », avec 4 numéros par an.

Tam-Tam : Médibus, à la rencontre des exclus des soins

À l’instar de Bruxelles, la région de Charleroi a désormais son Médibus. Initié par Médecins du Monde, le projet est d’aller à rencontre des exclu.e.s des soins de santé. L’ONG s’entoure d’autres associations actives sur le terrain telles que, le Relais Social de Charleroi, le Comptoir ASBL, SIDA IST, Entre 2 Wallonie et le CPAS de Charleroi. La plus-value de ce cabinet ambulant est d’aller à la rencontre des SDF, travailleurs.euses du sexe, usagers.ères de drogue directement sur leur lieu de vie, de travail, dans les squats, … Le Médibus opère en périphérie du centre-ville, là où le public-cible a moins accès aux services des associations.

Tam-Tam : Retrouver l’estime de soi en commençant par une douche

Pas de réinsertion possible si l’on a une image de soi dévalorisée. Au service d’accueil de jour DoucheFLUX, l’objectif est de redonner énergie et estime de soi aux « plus précaires, avec ou sans logement, avec ou sans papiers, d’ici ou d’ailleurs ». Éléments fondamentaux pour avancer, sortir de la rue ou ne pas y retomber. On commence par une bonne douche et on poursuit par toute une série d’activités valorisantes et stimulantes proposées par l’association dans une ambiance chaleureuse.
Au-delà des activités qui leurs sont proposées, les visiteurs peuvent aussi laver leurs vêtements, bénéficier d’un espace de consignes, recevoir des soins médicaux et une aide psychosociale.

Tam-Tam : Belle rencontre avec Pauline Lemaire

Pauline Lemaire est une personnalité incontournable lorsque l’on parle de la permaculture humaine. Cette semaine TAM-TAM vous emmène à la découverte de cette philosophie de vie, de cette boite à outils qu’est la permaculture appliquée aux relations entre êtres humains.

Une rencontre qui nous interroge, nous questionne sur notre relation à nous même, notre relation aux autres et à la nature.

Tam- Tam : Générations Solidaires

Nous revenons quelques pas en arrière pour nous retrouver au cœur de la première édition des prix Générations Solidaires. L’objectif est de récompenser trois initiatives citoyennes qui rendent justice aux valeurs de solidarité, de cohésion, de partage et d’entraide. L’occasion, aussi, de mettre en avant des citoyens qui ont décidé de se retrousser les manches pour apporter des réponses à des enjeux cruciaux, transgénérationnels et ancrés dans notre époque.