Skip to content

Page Tags : Economie

Mentor Mentor

TAM-TAM : Mentor, mentor

Le mentorat, c’est la possibilité pour les jeunes, à l’aube de leur vie active, ou des moins jeunes qui cherchent, eux, à retrouver de l’emploi, de rencontrer des professionnels toujours actifs ou retraités.

Ils forment alors des binômes qui s’accompagnent et se soutiennent mutuellement. Nous avons rencontré deux binômes créés grâce à deux associations, Team4Job et DUO for a JOB, qui cultivent le lien, l’échange et la complémentarité entre les générations, les cultures, les parcours et les rêves.

Burn-Out, parent mal

TAM-TAM : Burn out, parents mal

Le Burn-out est sans doute la maladie du travail de ce 21e siècle, où la course à la vitesse, à la rentabilité et à la productivité se fait bien trop souvent au détriment des besoins minimums de tout un chacun. Cette semaine TAM-TAM se penche sur la question du Burn-out parental. Avec l’aide de Moïra Mikolajczak, directrice de recherche sur le Burn-out parental à l’UCL et l’ASBL «Le Petit Vélo jaune».

aujourd'hui, je ne prends pas ma voiture

TAM-TAM : Aujourd’hui, je ne prends pas MA voiture !

Longtemps considérée comme le symbole de notre liberté, au fil du temps la voiture s’est rendue indispensable. Cette semaine dans TAM-TAM, nous vous proposons une autre vision de la liberté ! Ensemble avec le Réseau wallon de Développement Rural, nous découvrons les acteurs de terrain qui se mobilisent pour une autre mobilité, plus douce et plus durable. La fin du « tout à la voiture » même en zones rurales !

Belle Rencontre avecOlivier Bonfond

TAM-TAM : Belle rencontre avec Olivier Bonfond

Lutter contre le fatalisme et montrer que c’est possible.

Nous vous donnons rendez-vous avec Olivier Bonfond. Économiste, militant, chercheur et altermondialiste, il est l’auteur du livre Il faut tuer TINA. TINA c’est le fameux slogan politique There Is No Alternative, attribué à Margaret Thatcher selon lequel il n’y aurait aucune alternative au capitalisme mondialisé. Olivier Bonfond avance le contraire. Les alternatives existent, elles sont nombreuses et peuvent être mises en œuvre avec une réelle volonté politique !

Capitalisme ceci n'est pas un musée

TAM-TAM : Capitalisme, ceci n’est pas un musée

TDM s’intéresse à une initiative inédite : le musée du capitalisme. Un groupe de jeunes adultes bénévoles a décidé de créer un musée dédié à ce système économique qui nous gouverne. A l’instar du musée du communisme à Prague, ces jeunes veulent informer et questionner notre modèle économique. Car, si le terme « capitalisme » est connu de tous, ce qu’il signifie concrètement, la manière dont il impacte notre quotidien, dont il régit notre société n’est, par contre, pas toujours comprise et cernée par tous. Ce groupe de jeunes s’est donc formé et a élaboré une exposition itinérante, engagée mais non partisane, dans le but de permettre de mieux comprendre, d’aiguiser notre conscience du monde de retrouver du pouvoir en comprenant mieux la société dans laquelle nous évoluons et donc les manières dont on peut agir dedans. S’informer, débattre, devenir conscient des choses qui nous entourent, voilà les préalables sur lequel le musée du capitalisme travaille pour permettre à tous d’être toujours plus citoyen.

Brussels Beer Project prend de la bouteille

TAM-TAM : Brussels Beer Project prend de la bouteille

On se replonge trois ans en arrière avec ce reportage « Suivi ». En 2015, nous avions rencontré Olivier et Sébastien, deux bruxellois passionnés qui avaient à cœur d’ouvrir une brasserie en plein centre de Bruxelles. Leur volonté : innover en créant des bières aux recettes originales, créer de nouvelles expériences gustatives, tout en incluant une communauté de passionnés dans le projet. Parmi leurs créations ; la Babylone ! Cette bière réalisée à partir de pains frais recyclés fait la part belle à l’économie circulaire et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Belle Rencontre avec Phillipe Defeyt

TAM-TAM : Belle rencontre avec Philippe Defeyt

Le Revenu Universel. Un sujet passionnant abordé par de nombreux économistes à travers le monde. Philippe Defeyt en a fait son cheval de bataille. Il nous parle du revenu universel comme d’une idéologie qu’il défend mais également comme d’un modèle économique étudié et chiffré pour démontrer sa viabilité.

C’est l’occasion aussi de revenir sur la notion de travail comme facteur d’émancipation, de s’intéresser à un modèle alternatif tourné vers l’humain et de défendre une liberté essentielle : celle de réaliser ce que l’on souhaite dans nos vies.

Visit Us On FacebookVisit Us On InstagramVisit Us On Youtube