TAM-TAM : Ammar, l’histoire d’une intégration

AMMAR, L’HISTOIRE D’UNE INTÉGRATION

Octobre 2018

Ammar a 29 ans, il a quitté Mossoul en Irak il y a 3 ans. Il vit en Belgique et a le statut de réfugié. Ammar parle de lui, de son rêve et de ce qui l’anime. En Belgique, Ammar se projette et construit son avenir. Rhami est le référant d’Ammar au Centre d’Action Interculturelle à Namur. Il l’a accompagné pendant son parcours d’intégration obligatoire. Aujourd’hui, l’accompagnement du C.A.I. est terminé et Ammar va s’inscrire à l’université.

Résumé

Ammar a 29 ans, il a quitté Mossoul en Irak il y a 3 ans. Il vit en Belgique et a le statut de réfugié. Ammar parle de lui, de son rêve et de ce qui l’anime. En Belgique, Ammar se projette et construit son avenir. Rhami est le référant d’Ammar au Centre d’Action Interculturelle à Namur. Il l’a accompagné pendant son parcours d’intégration obligatoire. Aujourd’hui, l’accompagnement du C.A.I. est terminé et Ammar va s’inscrire à l’université.

Nos Intentions

– Expliquer le rôle d’un centre régional d’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère.

– Donner une image positive des personnes réfugiées et aller à l’encontre des stéréotypes.

– Mettre au cœur de la thématique « intégration » une personne concernée, qui parle de son vécu.

Pistes de réflexions

 

  • Qu’est-ce que le parcours d’intégration obligatoire ?
  • Quel rôle jouent les centres régionaux d’intégration auprès des personnes primo arrivantes ?
  • Connaissiez-vous le rôle des centres d’intégration auparavant ?
  • En quoi l’intégration d’une personne au sein du pays d’accueil n’est pas une affaire personnelle ?
  • Pensez-vous que certaines personnes ont des difficultés à s’intégrer dans un pays et à s’y projeter parce que les acteurs qui aident à leur intégration sont parfois méconnus, peu visibles ou accessibles ?
  • Que pensez-vous du mentorat proposé par le C.A.I. ?
  • Quelle image les médias renvoient-t-ils généralement lorsqu’ils parlent des migrants ?
  • Pourquoi la thématique de l’intégration est peu souvent abordée positivement dans les médias ?

FICHE PÉDAGOGIQUE

Nos Intentions

– Expliquer le rôle d’un centre régional d’intégration des personnes étrangères ou d’origine étrangère.

– Donner une image positive des personnes réfugiées et aller à l’encontre des stéréotypes.

– Mettre au cœur de la thématique « intégration » une personne concernée, qui parle de son vécu.

Pistes de réflexions

 

  • Qu’est-ce que le parcours d’intégration obligatoire ?
  • Quel rôle jouent les centres régionaux d’intégration auprès des personnes primo arrivantes ?
  • Connaissiez-vous le rôle des centres d’intégration auparavant ?
  • En quoi l’intégration d’une personne au sein du pays d’accueil n’est pas une affaire personnelle ?
  • Pensez-vous que certaines personnes ont des difficultés à s’intégrer dans un pays et à s’y projeter parce que les acteurs qui aident à leur intégration sont parfois méconnus, peu visibles ou accessibles ?
  • Que pensez-vous du mentorat proposé par le C.A.I. ?
  • Quelle image les médias renvoient-t-ils généralement lorsqu’ils parlent des migrants ?
  • Pourquoi la thématique de l’intégration est peu souvent abordée positivement dans les médias ?