TAM-TAM : De passage et bien venus

DE PASSAGE ET BIEN VENUS

Janvier 2020

Des hommes, des femmes et des enfants rêvent d’atteindre l’Angleterre. Certains tentent d’y parvenir depuis la Belgique, en montant dans les camions qui s’y rendent par l’autoroute E411 belge.
Ils sont appelés les « migrants en transit », occupent temporairement des camps de fortunes le long des grands axes et vivent dans des conditions inhumaines. En l’absence de réaction des autorités sur le problème de fond, des citoyens organisés en collectifs ont décidé d’apporter une véritable aide humanitaire en Province de Namur. Aujourd’hui, des collectifs reçoivent l’appui de certains pouvoirs locaux. Ensemble, ils rendent leur commune plus hospitalière auprès des personnes migrantes.

Merci aux membres des collectifs « S13 », « La Bruyère, commune hospitalière » et « Gembloux Hospitalière », aux personnes accueillies par les collectifs, au Centre d’action interculturelle de la province de Namur (C.A.I.) et à la commune de Gembloux.