Tam-Tam : Dynamiser le monde rural par la mise en réseau 2/2

DYNAMISER LE MONDE RURAL PAR LA MISE EN RÉSEAU 2/2

La dynamisation du monde rural passe par la création et la mise en place de projets innovants. C’est ainsi que le Programme Wallon de Développement Rural a intégré une nouvelle mesure destinée à mettre en place des projets d’agriculture et foresterie sociale. Ces initiatives consistent en l’accueil de personnes fragilisées au sein des fermes et exploitations forestières. Une opération win-win qui permet à l’agriculture et à la foresterie de devenir des vecteurs d’intégration. Tam-Tam vous emmène à la découverte d’expériences pilotes qui existent chez nous et que le Réseau Wallon de Développement Rural entend soutenir, renforcer et développer.

IOS

Android

FICHE PÉDAGOGIQUE

Résumé

La dynamisation du monde rural passe aussi par la création et la mise en place de projets innovants. C’est à ce titre que l’accueil en milieux agricole et forestier de personnes socialement ou physiquement fragilisées a été intégré comme nouvelle mesure dans le Programme Wallon de Développement Rural. Une opération win-win qui permet à l’agriculture et la foresterie de devenir des vecteurs d’intégration et de mieux-être et qui permet à l’agriculteur de transmettre son savoir-faire et de rompre sa solitude. Concrètement, des expériences existent déjà par chez nous mais il s’agit là de projets pilotes relativement isolés. Et, pourtant, celles-ci méritent de se développer et se multiplier. C’est bien pour cela que le Réseau Wallon de Développement Rural tente de mettre en réseau les différentes initiatives existantes en Europe pour coordonner et renforcer l’existence de ces projets d’accueil.

Nos Intentions

Dans ce second volet consacré à la dynamisation du monde rural, Télévision du Monde souhaite attirer l’attention sur un projet innovant qui permet de redonner du sens à l’agriculture et d’aider des personnes fragilisées à se ré-intégrer dans le monde du travail. De tels échanges sont à souligner car il contribue à retrouver des valeurs humaines et sociales dans des secteurs d’activité qui sont parfois noyés sous les notions économiques. TdM met en lumière des acteurs qui innovent et qui, à partir de projets pilotes, tentent de définir et développer un monde plus humain et plus propice à intégrer ceux qui en ont besoin.

Pistes de réflexions
  • Notre agriculture peut-elle être vecteur d’intégration et de mieux-être pour les personnes fragilisées ?
  • Permettre à des personnes fragilisées de participer à des processus de production en entreprise agricole est-ce positif ? Qu’est-ce que cela peut amener ? A quoi est-ce que cela peut contribuer ?
  • Est-il important de repenser le rôle de l’agriculture et de la foresterie ?
  • S’inspirer d’expériences venues d’ailleurs est-ce une bonne manière de construire et imaginer ensemble un autre futur ?
  • Redonner du sens, créer des relations humaines, est-ce par là que le changement et la lutte contre la morosité ambiante passe ?
  • Est-ce une solution au mal-être notamment chez les agriculteurs et les personnes fragilisées ?
  • Un réseau tel que le RWDR est-il indispensable pour permettre à de tels projets de se développer ?
  • Le citoyen lorsqu’il crée, met en œuvre des projets pilotes au sein de son milieu, peut-il le faire seul ? Ou s’intégrer dans un réseau et échanger, partager avec d’autres est indispensable à la survie et au développement de son projet ?

FICHE PÉDAGOGIQUE

Nos Intentions

Dans ce second volet consacré à la dynamisation du monde rural, Télévision du Monde souhaite attirer l’attention sur un projet innovant qui permet de redonner du sens à l’agriculture et d’aider des personnes fragilisées à se ré-intégrer dans le monde du travail. De tels échanges sont à souligner car il contribue à retrouver des valeurs humaines et sociales dans des secteurs d’activité qui sont parfois noyés sous les notions économiques. TdM met en lumière des acteurs qui innovent et qui, à partir de projets pilotes, tentent de définir et développer un monde plus humain et plus propice à intégrer ceux qui en ont besoin.

Pistes de réflexions
  • Notre agriculture peut-elle être vecteur d’intégration et de mieux-être pour les personnes fragilisées ?
  • Permettre à des personnes fragilisées de participer à des processus de production en entreprise agricole est-ce positif ? Qu’est-ce que cela peut amener ? A quoi est-ce que cela peut contribuer ?
  • Est-il important de repenser le rôle de l’agriculture et de la foresterie ?
  • S’inspirer d’expériences venues d’ailleurs est-ce une bonne manière de construire et imaginer ensemble un autre futur ?
  • Redonner du sens, créer des relations humaines, est-ce par là que le changement et la lutte contre la morosité ambiante passe ?
  • Est-ce une solution au mal-être notamment chez les agriculteurs et les personnes fragilisées ?
  • Un réseau tel que le RWDR est-il indispensable pour permettre à de tels projets de se développer ?
  • Le citoyen lorsqu’il crée, met en œuvre des projets pilotes au sein de son milieu, peut-il le faire seul ? Ou s’intégrer dans un réseau et échanger, partager avec d’autres est indispensable à la survie et au développement de son projet ?