Tam-Tam : Les droits de l’enfant expliqués aux grands : Adoption et retour aux sources

LES DROITS DE L’ENFANT EXPLIQUES AUX GRANDS : ADOPTION ET RETOUR AUX SOURCES

FICHE PÉDAGOGIQUE

Nos Intentions

 

Télévision du Monde asbl (TDM), le Centre interdisciplinaire des droits de l’enfant (CIDE) de l’UNamur, l’Université Saint-Louis de Bruxelles sont à la base d’un projet commun sous la forme de capsules vidéos intitulés Les Droits de l’enfants expliqués aux grands.

Partant du constat que les Droits de l’enfant tels que définis par la Convention Internationale de 1989 sont souvent mal connus ou mal compris, ce projet audiovisuel vise à sensibiliser et à informer le spectateur sur ce que sont les Droits de l’enfants et sa mise en œuvre en Belgique francophone.

TDM a réalisé des portraits de jeunes qui ont accepté de livrer un peu de leurs parcours et est allé à la rencontre d’organisations œuvrant dans le renforcement des Droits de l’Enfant par des actions concrètes et positives. Les propos de Bernard De Vos, Délégué aux Droits de l’enfant ponctuent chaque sujet et permettent d’apporter du recul par rapport au texte légal de la Convention.

Chaque émission sera consacrée à une thématique relative aux droits de l’enfant soit l’école et le Handicap, les mineurs étrangers non accompagnés (MENA), l’enfermement et l’adoption.

Outre cette diffusion TV, les capsules serviront également de matériaux pour l’enseignement des droits de l’enfant à l’université.

 

Pistes de réflexions

 

  • Pourquoi l’adoption est-elle submergée de stéréotypes et de fausses affirmations ? Quels sont ces clichés ?
  • Pourquoi est-il nécessaire, pour se construire son identité narrative, que l’enfant ait, dans la mesure du possible, le maximum d’informations sur ses parents de naissance ?
  • Comment accompagner son enfant dans sa quête identitaire et ses nombreux questionnements ?
  • Pourquoi est-ce important qu’avant ses 18 ans, un enfant ne puisse pas lire et avoir accès seul à son dossier d’adoption ? Pourquoi est-il accompagné lorsqu’on lui donne des explications propres à son histoire qui se trouvent dans son dossier ?
  • Comment aider l’enfant à s’épanouir face aux regards ou interpellations parfois blessant.e.s de la part de personnes extérieures ?
  • Comment aider les tiers à mieux comprendre et se mettre à la place de l’enfant adopté ?
  • Comment sensibiliser aux mots et à la manière de parler de l’adoption, encore trop souvent entachée de phrases connotées et porteuses de jugements ?
  • Au fond, c’est quoi être parent ? Être une famille ?

Adoptée à la naissance et comme des milliers d’enfants dans son cas, Juliette se pose beaucoup de questions au sujet de ses origines et de son envie de rencontrer sa mère biologique.
Aujourd’hui, c’est aux côtés de sa famille qu’elle nous décrit les incompréhensions qu’elle vit depuis toute petite. À la fin du mois de décembre 2017 elle aura 18 ans.
L’âge de pouvoir ouvrir son dossier d’adoption toute seule et avoir plus de détails sur la genèse de son histoire. Quand elle sera prête, elle aimerait poser ses questions, trouver des réponses et rencontrer sa mère biologique.
Géraldine Moisse, psychologue au sein du service ONE Adoption nous explique comment on accompagne et soutient les enfants et jeunes adultes dans leurs questions liées à leur adoption.

IOS

Android

FICHE PÉDAGOGIQUE

Résumé

Adoptée à la naissance et comme des milliers d’enfants dans son cas, Juliette se pose beaucoup de questions au sujet de ses origines et de son envie de rencontrer sa mère biologique.
Aujourd’hui, c’est aux côtés de sa famille qu’elle nous décrit les incompréhensions qu’elle vit depuis toute petite. À la fin du mois de décembre 2017 elle aura 18 ans.
L’âge de pouvoir ouvrir son dossier d’adoption toute seule et avoir plus de détails sur la genèse de son histoire. Quand elle sera prête, elle aimerait poser ses questions, trouver des réponses et rencontrer sa mère biologique.
Géraldine Moisse, psychologue au sein du service ONE Adoption nous explique comment on accompagne et soutient les enfants et jeunes adultes dans leurs questions liées à leur adoption.

Nos Intentions

 

Télévision du Monde asbl (TDM), le Centre interdisciplinaire des droits de l’enfant (CIDE) de l’UNamur, l’Université Saint-Louis de Bruxelles sont à la base d’un projet commun sous la forme de capsules vidéos intitulés Les Droits de l’enfants expliqués aux grands.

Partant du constat que les Droits de l’enfant tels que définis par la Convention Internationale de 1989 sont souvent mal connus ou mal compris, ce projet audiovisuel vise à sensibiliser et à informer le spectateur sur ce que sont les Droits de l’enfants et sa mise en œuvre en Belgique francophone.

TDM a réalisé des portraits de jeunes qui ont accepté de livrer un peu de leurs parcours et est allé à la rencontre d’organisations œuvrant dans le renforcement des Droits de l’Enfant par des actions concrètes et positives. Les propos de Bernard De Vos, Délégué aux Droits de l’enfant ponctuent chaque sujet et permettent d’apporter du recul par rapport au texte légal de la Convention.

Chaque émission sera consacrée à une thématique relative aux droits de l’enfant soit l’école et le Handicap, les mineurs étrangers non accompagnés (MENA), l’enfermement et l’adoption.

Outre cette diffusion TV, les capsules serviront également de matériaux pour l’enseignement des droits de l’enfant à l’université.

 

Pistes de réflexions

 

  • Pourquoi l’adoption est-elle submergée de stéréotypes et de fausses affirmations ? Quels sont ces clichés ?
  • Pourquoi est-il nécessaire, pour se construire son identité narrative, que l’enfant ait, dans la mesure du possible, le maximum d’informations sur ses parents de naissance ?
  • Comment accompagner son enfant dans sa quête identitaire et ses nombreux questionnements ?
  • Pourquoi est-ce important qu’avant ses 18 ans, un enfant ne puisse pas lire et avoir accès seul à son dossier d’adoption ? Pourquoi est-il accompagné lorsqu’on lui donne des explications propres à son histoire qui se trouvent dans son dossier ?
  • Comment aider l’enfant à s’épanouir face aux regards ou interpellations parfois blessant.e.s de la part de personnes extérieures ?
  • Comment aider les tiers à mieux comprendre et se mettre à la place de l’enfant adopté ?
  • Comment sensibiliser aux mots et à la manière de parler de l’adoption, encore trop souvent entachée de phrases connotées et porteuses de jugements ?
  • Au fond, c’est quoi être parent ? Être une famille ?