Tam-Tam : Les droits de l’enfant expliqués aux grands : Une vie de MENA

LES DROITS DE L’ENFANT EXPLIQUÉS AUX GRANDS : UNE VIE DE MENA

Yassin vient du Maroc, il vit au centre d’accueil ‘Les Hirondelles’ à Maillen, dans lequel les MENA, mineurs étrangers non accompagnés, sont accueillis. Les mineurs étrangers non accompagnés sont des enfants originaires de pays hors de l’Union européenne qui sont arrivés en Belgique sans leurs parents ou tuteurs légaux. Yassin raconte comment il a quitté seul son pays et son arrivée en Belgique. En traversant les frontières, les MENA affrontent de graves dangers. Ces enfants mènent dès leur départ une vraie vie d’adulte. Mentor Escale accompagne les mineurs en exil et loin de leur famille dans leurs démarches diverses du quotidien. Ils reçoivent les clés et les outils pour se débrouiller dans la vie et devenir autonomes sans parents pour les soutenir. Leur autonomie est essentielle pour qu’ils puissent s’épanouir, trouver leur place et se projeter dans leur nouvelle vie.

IOS

Android

FICHE PÉDAGOGIQUE

Résumé

Yassin vient du Maroc, il vit au centre d’accueil ‘Les Hirondelles’ à Maillen, dans lequel les MENA, mineurs étrangers non accompagnés, sont accueillis. Les mineurs étrangers non accompagnés sont des enfants originaires de pays hors de l’Union européenne qui sont arrivés en Belgique sans leurs parents ou tuteurs légaux. Yassin raconte comment il a quitté seul son pays et son arrivée en Belgique. En traversant les frontières, les MENA affrontent de graves dangers. Ces enfants mènent dès leur départ une vraie vie d’adulte. Mentor Escale accompagne les mineurs en exil et loin de leur famille dans leurs démarches diverses du quotidien. Ils reçoivent les clés et les outils pour se débrouiller dans la vie et devenir autonomes sans parents pour les soutenir. Leur autonomie est essentielle pour qu’ils puissent s’épanouir, trouver leur place et se projeter dans leur nouvelle vie.

Nos Intentions

 

Télévision du Monde asbl (TDM), le Centre interdisciplinaire des droits de l’enfant (CIDE) de l’UNamur, l’Université Saint-Louis de Bruxelles sont à la base d’un projet commun sous la forme de capsules vidéos intitulés Les Droits de l’enfants expliqués aux grands.

Partant du constat que les Droits de l’enfant tels que définis par la Convention Internationale de 1989 sont souvent mal connus ou mal compris, ce projet audiovisuel vise à sensibiliser et à informer le spectateur sur ce que sont les Droits de l’enfants et sa mise en œuvre en Belgique francophone.

TDM a réalisé des portraits de jeunes qui ont accepté de livrer un peu de leurs parcours et est allé à la rencontre d’organisations œuvrant dans le renforcement des Droits de l’Enfant par des actions concrètes et positives. Les propos de Bernard De Vos, Délégué aux Droits de l’enfant ponctuent chaque sujet et permettent d’apporter du recul par rapport au texte légal de la Convention.

Chaque émission sera consacrée à une thématique relative aux droits de l’enfant soit l’école et le Handicap, les mineurs étrangers non accompagnés (MENA), l’enfermement et l’adoption.

Outre cette diffusion TV, les capsules serviront également de matériaux pour l’enseignement des droits de l’enfant à l’université.

 

Pistes de réflexions

 

  • Qu’est-ce qui amène les MENA à partir seul, sans leurs parents ?
  • Quels risques les MENA encourent-ils lors de leur parcours migratoire ?
  • Comment les MENA en transit sur un territoire peuvent-ils être protégés ? Comment éviter qu’ils soient victimes de la traite des êtres humains – prostitution, travail et mendicité forcé(e)s ou dans les mailles du filet de trafiquants de drogue – ou qu’ils se retrouvent à la rue ? Qui leur donne une protection ?
  • Selon Child Focus, le nombre de mineurs étrangers non accompagnés qui disparaissent sans laisser de traces en Belgique a triplé en 2017 par rapport à l’année 2015. En 2016, l’agence européenne de coordination policière (Europol) a estimé le nombre de disparition de MENA à 10.000 pour l’ensemble de l’Europe (sans doute une sous-évaluation de leur nombre réel). Pourquoi y-a-t-il tant de disparitions ? Y-a-t-il des moyens suffisants pour les retrouver ?
  • Pourquoi est-ce important que les MENA puissent être accueillis dans des structures lors de leur parcours et dans le pays d’accueil où un encadrement spécifique et adapté à leur âge leur est donné ?
  • Pourquoi ont-ils besoin d’un accompagnement sur le long terme au sein du pays d’accueil ?
  • Comment sont formés les personnes qui encadrent les MENA dans leur apprentissage d’autonomie ?

FICHE PÉDAGOGIQUE

Nos Intentions

 

Télévision du Monde asbl (TDM), le Centre interdisciplinaire des droits de l’enfant (CIDE) de l’UNamur, l’Université Saint-Louis de Bruxelles sont à la base d’un projet commun sous la forme de capsules vidéos intitulés Les Droits de l’enfants expliqués aux grands.

Partant du constat que les Droits de l’enfant tels que définis par la Convention Internationale de 1989 sont souvent mal connus ou mal compris, ce projet audiovisuel vise à sensibiliser et à informer le spectateur sur ce que sont les Droits de l’enfants et sa mise en œuvre en Belgique francophone.

TDM a réalisé des portraits de jeunes qui ont accepté de livrer un peu de leurs parcours et est allé à la rencontre d’organisations œuvrant dans le renforcement des Droits de l’Enfant par des actions concrètes et positives. Les propos de Bernard De Vos, Délégué aux Droits de l’enfant ponctuent chaque sujet et permettent d’apporter du recul par rapport au texte légal de la Convention.

Chaque émission sera consacrée à une thématique relative aux droits de l’enfant soit l’école et le Handicap, les mineurs étrangers non accompagnés (MENA), l’enfermement et l’adoption.

Outre cette diffusion TV, les capsules serviront également de matériaux pour l’enseignement des droits de l’enfant à l’université.

 

Pistes de réflexions

 

  • Qu’est-ce qui amène les MENA à partir seul, sans leurs parents ?
  • Quels risques les MENA encourent-ils lors de leur parcours migratoire ?
  • Comment les MENA en transit sur un territoire peuvent-ils être protégés ? Comment éviter qu’ils soient victimes de la traite des êtres humains – prostitution, travail et mendicité forcé(e)s ou dans les mailles du filet de trafiquants de drogue – ou qu’ils se retrouvent à la rue ? Qui leur donne une protection ?
  • Selon Child Focus, le nombre de mineurs étrangers non accompagnés qui disparaissent sans laisser de traces en Belgique a triplé en 2017 par rapport à l’année 2015. En 2016, l’agence européenne de coordination policière (Europol) a estimé le nombre de disparition de MENA à 10.000 pour l’ensemble de l’Europe (sans doute une sous-évaluation de leur nombre réel). Pourquoi y-a-t-il tant de disparitions ? Y-a-t-il des moyens suffisants pour les retrouver ?
  • Pourquoi est-ce important que les MENA puissent être accueillis dans des structures lors de leur parcours et dans le pays d’accueil où un encadrement spécifique et adapté à leur âge leur est donné ?
  • Pourquoi ont-ils besoin d’un accompagnement sur le long terme au sein du pays d’accueil ?
  • Comment sont formés les personnes qui encadrent les MENA dans leur apprentissage d’autonomie ?