TAM-TAM : Les écoles de devoirs : Un coup de boost dans le cartable

LES ÉCOLES DE DEVOIRS : UN COUP DE BOOST DANS LE CARTABLE

Novembre 2018

En Belgique, 10% des adultes sont illettrés. Ce Tam-Tam met en lumière le grand travail effectué au sein des écoles de devoirs pour (re)connecter les enfants au monde de la lecture dès le plus jeune âge. Comment intéresser les enfants aux livres ? Et surtout comment faire en sorte qu’ils s’épanouissent et y trouvent du plaisir. On y découvre les mille et une façons de « lire ».

FICHE PÉDAGOGIQUE

Résumé

En Belgique, 10% des adultes sont illettrés. Ce Tam-Tam met en lumière le grand travail effectué au sein des écoles de devoirs pour (re)connecter les enfants au monde de la lecture dès le plus jeune âge. Comment intéresser les enfants aux livres ? Et surtout comment faire en sorte qu’ils s’épanouissent et y trouvent du plaisir. On y découvre les mille et une façons de « lire ».

Nos Intentions

Ce TAM-TAM a été financé en partie par la Province de Namur dans le cadre de la prévention au décrochage scolaire et la lutte contre l’illettrisme. Les écoles de devoirs jouent un grand rôle dans cette lutte. Elles mettent en place toutes sortes d’activités qui stimulent le développement de l’autonomie et la responsabilisation de l’enfant en créant un lien de confiance avec lui.

Rappelons qu’il s’agit d’un secteur encore fortement sous financé.

Pistes de réflexions

 

  • Quelles sont les difficultés qui découlent du fait que les jeunes lisent moins ou peu souvent ? Au niveau du développement l’imaginaire ? À l’école ? Au niveau des capacités d’apprentissage, de représentations de concepts ?
  • Comment stimuler le plaisir de la lecture chez les enfants ? Chez les adolescents ?
  • Que font les écoles de devoirs pour que les enfants lisent plus et s’améliorent en lecture ?
  • Comment les écoles de devoirs luttent-elles contre le décrochage scolaire ?
  • Comment amener la lecture au sein des familles qui n’ont pas les moyens, le temps ou la langue pour partager la culture propre au livre à leur enfant ? Quelles structures et acteurs ont un rôle à jouer dans la transmission du loisir de lire et dans l’apprentissage de la lecture aux enfants ?
  • Quand un enfant ne lit pas et que ses parents ne lisent pas non plus, existe-il des pistes pour inciter la pratique de la lecture chez l’ensemble de la famille ?
  • Comment les écoles de devoirs fonctionnent elles avec les enfants ? Quel est l’objectif principal des écoles de devoirs auprès les enfants ?
  • Une fois l’âge maximal des 12 ans passé, comment prendre en charge les enfants qui ont encore envie, besoin d’être soutenus par les écoles de devoirs ? Existe-t-il une suite pour eux ?
  • Pourquoi les écoles de devoirs sont-elles si peu soutenues financièrement ?

FICHE PÉDAGOGIQUE

Nos Intentions

Ce TAM-TAM a été financé en partie par la Province de Namur dans le cadre de la prévention au décrochage scolaire et la lutte contre l’illettrisme. Les écoles de devoirs jouent un grand rôle dans cette lutte. Elles mettent en place toutes sortes d’activités qui stimulent le développement de l’autonomie et la responsabilisation de l’enfant en créant un lien de confiance avec lui.

Rappelons qu’il s’agit d’un secteur encore fortement sous financé.

Pistes de réflexions

 

  • Quelles sont les difficultés qui découlent du fait que les jeunes lisent moins ou peu souvent ? Au niveau du développement l’imaginaire ? À l’école ? Au niveau des capacités d’apprentissage, de représentations de concepts ?
  • Comment stimuler le plaisir de la lecture chez les enfants ? Chez les adolescents ?
  • Que font les écoles de devoirs pour que les enfants lisent plus et s’améliorent en lecture ?
  • Comment les écoles de devoirs luttent-elles contre le décrochage scolaire ?
  • Comment amener la lecture au sein des familles qui n’ont pas les moyens, le temps ou la langue pour partager la culture propre au livre à leur enfant ? Quelles structures et acteurs ont un rôle à jouer dans la transmission du loisir de lire et dans l’apprentissage de la lecture aux enfants ?
  • Quand un enfant ne lit pas et que ses parents ne lisent pas non plus, existe-il des pistes pour inciter la pratique de la lecture chez l’ensemble de la famille ?
  • Comment les écoles de devoirs fonctionnent elles avec les enfants ? Quel est l’objectif principal des écoles de devoirs auprès les enfants ?
  • Une fois l’âge maximal des 12 ans passé, comment prendre en charge les enfants qui ont encore envie, besoin d’être soutenus par les écoles de devoirs ? Existe-t-il une suite pour eux ?
  • Pourquoi les écoles de devoirs sont-elles si peu soutenues financièrement ?